Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

De l'importance de transmettre ce que l'on sait

Lu, vu ailleurs
Illustration du billet De l'importance de transmettre ce que l'on sait
Source : camille-se-lance

Dans la vraie vie, en plus de mettre un point d'honneur à traquer le moindre bout de plastique pour le mettre hors de chez moi, j'ai aussi un métier, un vrai ! Si si :-)

Dans ce métier, je suis, entres autres, formatrice. Pour la grande timide que je suis, apprendre à animer des formations a été environ aussi agréable que de me faire arracher toutes mes dents sans anesthésie. C'est pour dire ! Joues qui tournent au cramoisi, voix qui chevrote, mains moites, j'ai eu droit pendant mes premiers mois à tous les syndromes d'un trac maladif. Et puis, peu à peu, chose que je n'aurais JAMAIS crue possible, j'ai commencé à prendre confiance en moi. Et je me suis rendue compte que j'étais même plutôt assez bonne (#jemelancedesfleurs) car plutôt pédagogue et très à l'écoute des personnes que j'avais en face de moi.

Transmettre ce que je sais, apporter une vraie aide à quelqu'un, finalement, c'est plutôt franchement sympa. 

Donc assez naturellement, quand l'association Zéro Déchet Touraine a été créée en début d'année, je me suis portée volontaire pour faire des opérations de ramassage de déchets le long de la Loire, mais aussi faire des conférences et animer des ateliers "Do It Yourself" de fabrication de produits ménagers et cosmétiques maison.

Dimanche dernier, j'ai ainsi, avec d'autres chouettes bénévoles de l'association, eu l'occasion de mettre tout cela en pratique. Nous avions été invités par les organisateurs d'une fête à la Gloriette, un parc situé dans le sud de la ville. Il y avait pas mal de stands sur pas mal de sujets éparpillés un peu partout dans le parc. Nous avions organisé notre stand en deux parties : une table de fabrication de produits ménagers et cosmétiques maison, et une autre table avec des livres sur le Zéro Déchet, des autocollants stop pub, quelques bulletins d'adhésion.... J'avais également ramené des objets personnels illustrant mon nouveau mode de vie : oriculi, lingettes démaquillantes lavables, sacs à vrac, savon, déo et shampoing solide, brosse à dent en bambou, etc.

Le matin, il faisait franchement froid et le ciel était très menaçant, nous avons eu en tout et pour tout 5 ou 6 personnes qui sont passées nous voir (dont des personnes des stands voisins et des organisateurs de la fête !!). On faisait franchement un peu peine à voir, alignés sur notre petit banc derrière notre stand, enroulés dans nos tchirts Zero Waste France, à attendre le chaland !!

Et puis vers 15h, la température s'est adoucie, les gens ont commencé à passer, à s'arrêter, à poser des questions. Nous avons fait du dentifrice avec des enfants, de la lessive avec deux dames, puis du gel détartrant pour WC, encore de la lessive... Pendant que les uns aidaient les personnes à réaliser leurs produits, les autres répondaient aux questions intéressées des passants. Nous avons discuté avec une bonne cinquantaine de personnes l'après-midi, c'était inespéré... Et franchement une super expérience !

Je partage avec vous mon constat "personnel" le plus important de la journée : si vous restez derrière votre stand, les bras croisés, à attendre que les gens s'arrêtent, vous aurez peu de chance qu'ils s'arrêtent. Si vous vous mettez plutôt devant votre stand, avec un grand sourire, et que vous dites simplement aux gens qui passent en ralentissant "Bonjour, connaissez-vous le Zéro Déchet ??!", vous aurez un bien meilleur accueil et un nombre bien plus important de personnes qui s'arrêteront. Peut-être par politesse, au départ, mais si cela les intéresse, vous le verrez tout de suite. (Genre... La fille qui découvre les règles de base du commerce...)

Cette démarche d'aller vers les autres fut pour moi vraiment très fatigante, mais également très gratifiante. Bref, je suis remontée à bloc pour les prochains ateliers, qu'on se le dise !! :-D

Billet précédent
« Zero Dechet et effet palier
Billet suivant
Il fait chaud non ? »

comments powered by Disqus

@CamilleSeLance Instagram