Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Mes recettes de déos Zéro Déchet

Recettes de saison !

Cosmétique
Illustration du billet Mes recettes de déos Zéro Déchet
Source : Camille-se-lance

L'été dernier, je vous ai présenté dans un premier billet tous les déodorants "Zéro Déchet" que j'avais pu acheter et tester car je souhaitais abandonner les déos industriels vendus dans des contenants en plastique. 

Mon grand coup de coeur reste le baume déodorant l'herbacé de chez Clémence et Vivien vendu dans son petit pot en verre, mais j'ai aussi commencé à fabriquer les miens.

Voici deux recettes simples :

Déodorant à l'huile de coco et palmarosa

La recette de ce déodorant est tirée de ce blog et je l'ai choisie car elle ne comporte que des ingrédients que j'ai déjà dans ma cuisine (huile de coco, maïzena, bicarbonate de soude) et que tout est conditionné en pots en verre réutilisables ou dans des sachets papier.

Ingrédients :

  • 50 g d’huile de coco (cette huile est bien pratique en cosmétiques car elle est solide à température ambiante et elle est anti-bactérienne)
  • 50 g de bicarbonate de soude (neutralise les odeurs)
  • 40 g de fécule de maïs (tout simplement la bonne vieille Maïzena qui traîne dans votre placard. C'est un absorbant naturel)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa (neutralise les bactéries responsables de l’odeur de transpiration) et/ou lavande

Préparation :

  • Faites fondre l’huile de coco au bain-marie
  • Ajoutez le bicarbonate, la fécule de maïs, mélangez 
  • Ajoutez les huiles essentielles
  • Versez la préparation dans un petit pot en verre avec couvercle
  • Laissez reposer au frais le temps que la préparation durcisse

Le résultat est assez "dur", donc un peu difficile à appliquer au doigt, et devient huileux dès qu'on le met sur les doigts. J'ai donc aussi adopté une autre recette, qui demande des ingrédients qu'on ne trouve pas forcément en cuisine malheureusement, donc avec un peu plus d'emballages, mais qui est beaucoup plus crémeuse et agréable à appliquer.

Déodorant au beurre de karité, sauge et romarin

Cette recette, que j'utilise actuellement, est valable pour un pot de 50g (pot Clémence et Vivien réutilisé en l'occurence). Elle ressemble beaucoup à la première, à ceci près que la base est au beurre de karité et non à l'huile de coco, et que les huiles essentielles sont différentes (j'ai choisies des HE se rapprochant de mon déodorant fétiche, mais vous pouvez très bien improviser avec celles qui vous plaisent le plus) : 

Ingrédients :

  • 4 cuillères à café de beurre de karité (propriétés proches de celles de l'huile de coco)
  • 3 càc de maizena
  • 1 càc de bicarbonate de soude
  • 1 càc d'huile d'abricot (parce qu'il m'en reste, mais je pense que toute autre huile végétale ira bien aussi)
  • 3 gouttes d’huile essentielle de romarin à Cinéole
  • 4 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Préparation : Même chose que la précédente !! :-)

Vous pouvez ajouter, si vous en avez sous la main, de la vitamine E, un antioxydant naturel, pour conserver le déo plus longtemps en toute tranquillité (perso, je n'en mets pas). En été, vous pouvez également ajouter un peu de cire pour que votre déodorant reste solide. En effet, l'huile de coco ou le beurre de karité risquent, avec la chaleur, de fondre. Rien de bien grave, mais vous aurez alors un drôle de déo "biphasé". Il suffit dans ce cas de bien le mélanger et de le mettre au réfrigérateur.

Je me suis rendue compte que depuis que je n'utilise plus de déo chimique, j'en mets tout simplement moins qu'avant, surtout l'hiver. Mes déos durent donc plusieurs mois. J'ai aussi lu qu'on pouvait se contenter d'utiliser du bicarbonate de soude directement sous les aisselles, ça marche aussi très bien. Pour ma part, j'avoue que je suis tellement fan de la texture crémeuse de mes déos que je suis toujours prête à prendre 5 minutes pour me les fabriquer, c'est un vrai plaisir !

Et comme je le disais dans mon précédent billet à ce sujet, pour mes déplacements sur une période limitée (déplacements pros, week-ends), j’emporte mon huile essentielle de Palmarosa que je mets à même la peau. Cette huile "neutralise" les bactéries responsables de nos odeurs de transpiration. Testée sur plusieurs jours de randonnée, ça marche très bien ! Le contenant, en verre lui aussi, est petit et donc facile à glisser dans une trousse de toilette ZD et minimaliste…

*** Un mot sur les Huiles Essentielles ***

Les Huiles essentielles sont des actifs puissants à utiliser avec précaution !

  • L'Huile Essentielle de Sauge Sclarée est à proscrire pour les personnes ayant des problèmes hormonaux (fibrome...)
  • L'huile Essentielle de Menthe Poivrée : il faut éviter de l'utiliser tous les jours non stop (on peut enchaîner maximum 10 jours). Il est donc recommandé d'alterner avec un autre déodorant
  • Certaines Huiles Essentielles sont photosensibilisantes : elles peuvent faire apparaître des tâches sur votre peau si vous vous exposez au soleil (globalement, les Huiles de type "agrumes" : bergamote, citron, orange, mandarine). Si vous souhaitez faire votre déo avec vos Huiles, renseignez vous bien avant sur leurs propriétés...
  • Les femmes enceintes, les bébés, et les enfants jusqu'à un certain âge ne doivent globalement pas être mis en contact avec les Huiles Essentielles lorsqu'elles sont trop concentrées. Vous pourrez trouver tout un tas d'informations à ce sujet sur le net (comme ici par exemple) ou dans des livres d'aromathérapie. 

comments powered by Disqus

@CamilleSeLance Instagram