Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Où mettre le curseur ?

Tout est question de choix

Zéro Déchet
Illustration du billet Où mettre le curseur ?
Source : Camille-se-lance

Le Zéro Déchet, zéro de chez zéro, est à mon avis impossible. Comme je m'en suis rendue compte et vous l'ai exposé dans ce billet, il y a toujours une marge de progression vers le Zéro Déchet, il y aura toujours quelqu'un qui fera mieux que vous et vous servira de modèle. Dès lors, la seule personne capable de fixer des objectifs et des limites en la matière... c'est vous !

Prenons l'exemple de cette journée particulièrement chaude aujourd'hui (je sais pas comment c'est chez vous en ce moment, mais nous, on peut vous dire, on transpire !).

J'ai envie d'une limonade. Une multitude de choix s'offrent à moi.

  • Je peux acheter une limonade au supermarché, dans sa bouteille en plastique, et recommencer dès que celle-ci est vide
  • Je peux me dire que c'est dommage de consommer du plastique non réutilisable et décider d'acheter de quoi me faire ma limonade (type Sodastream), avec des contenants en plastique, certes, mais réutilisables
  • Je peux me dire que c'est dommage car même si cela réduit ma consommation de bouteilles en plastique, j'achète quand même une machine, des recharges, etc. J'opte donc pour une limonade produite localement dans une bouteille en verre.
  • Je peux me dire que la bouteille en verre, c'est mieux que des bouteilles en plastique, mais ça reste un objet que j'achète et consomme. Je peux donc opter pour une bouteille en verre que j'ai déjà à la maison et y mettre du sirop dedans, avec quelques glaçons, et finalement, tant pis pour les bulles, ce que je veux, c'est juste être désaltérée
  • Je peux me dire que le sirop, c'est super chimique et remplacer ce sirop par du jus de citron vert que j'ai acheté à la biocoop pour une de mes recettes
  • Je peux me dire que c'est un peu dommage d'utiliser une bouteille en verre pour mon jus de citron alors que je pourrais très bien acheter directement des citrons verts en vrac et me faire ma propre boisson
  • Je peux me dire que les citrons verts viennent de l'autre côté de la planète et que c'est qand même vachement dommage de dépenser autant d'énergie fossile pour apaiser ma soif. Et me servir un verre de l'eau du robinet que j'aurais mis au frais au frigo quelques temps...

Bref, comme vous le voyez, dans le moindre achat, lorsque nous consommons quelque chose, nous avons tous le choix et sommes les seuls à savoir où nous souhaitons mettre le curseur sans que cela ne devienne une contrainte. Ces décisions ne sont bien sûr pas fermes et définitives et peuvent évoluer en fonction de notre motivation, du temps que l'on peut y accorder, de notre parcours de vie, etc. Et finalement, dans tout ça, y réfléchir, c'est déjà bien :-)

NB : ah oui, évidemment, je n'ai pas fini... Je peux estimer que le frigo dépense de l'énergie et que je n'en ai pas besoin, comme Colin Beavan, qui a tenté l'expérience et le relate dans son livre No Impact Man. Par contre, promis, je n'arrête pas de boire :-)

comments powered by Disqus