Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

A bas ces p*** de pailles !

Oui, je deviens grossière !

Zéro Déchet
Illustration du billet A bas ces p*** de pailles !
Photo @ Danielle MacInnes - Unsplash

C'est l'été, il fait chaud, il fait beau, et tout invite à boire un petit verre chez soi ou en terrasse d'un bar. Ce serait idyllique, si seulement on n'essayait pas à tout bout de champ de nous refourguer des pailles en plastique en veux-tu-en-voilà. Et j'ai une confession à vous faire. Je dois vous l'avouer... Je ne comprends pas DU TOUT l'intérêt des pailles en plastique. Voilà.

Quand j'étais petite, il n'y en avait pas à la maison, et pourtant, j'ai appris à boire dans un verre et je me débrouille (normalement) plutôt pas trop mal. Et depuis, eh bien je n'ai jamais ressenti le besoin d'en acheter.

Et il faut bien le dire, les pailles, c'est la plaie ultime des déchets que je nommerais bien ici "déchets-à-la-con". Toute cette énergie dépensée pour produire un truc que l'on va utiliser une minute puis jeter, ça me chiffonne ! Bon, on peut se dire "ouais, ça va, elle va pas nous faire une crise pour une simple paille", mais quand même... "en France 8,8 millions de pailles sont jetées par jour (par jour, b...el !!), uniquement dans l’industrie du fast food. Et aux Etats-Unis, chaque jour 500 millions de pailles sont consommées - assez pour faire deux fois et demi le tour de la planète"* ! Donc, non, ce n'est pas une simple paille.

Il y a un moment déjà, je suis tombée sur la vidéo d'une tortue marine avec une paille coincée dans la narine. Dit comme ça, ça peut paraître marrant, mais en fait, pas du tout. La pauvre tortue se retrouve avec un truc de genre 20 centimètres dans le nez, c'est un miracle que ça lui ai pas transpercé le cerveau. Et tu vois des plaisanciers qui essayent de lui retirer le machin. Et la vidéo dure deeeeeees plombes, et tu souffres avec la pauvre bête, qui se met à saigner, qui ouvre la bouche et halète de douleur. C'est juste horrible !

Donc, non. Pas de paille en plastique pour moi, merci. Mais si vous avez déjà engagé ce combat de titan contre les pailles, vous le savez, elles sont plus collantes que le sparadrap du capitaine haddock, et c'est souvent elles qui gagnent la bataille. Pourquoi est-il si difficile de se débarrasser de ces pailles ? Pourquoi on nous en refile dans les bars et les restaurants à tout bout de champs alors qu'on n'a rien demandé ?

Autant il est simple de décider de ne plus avoir de paille chez soi (=> on n'en achète plus, CQFD, ou on opte pour les pailles en inox ou en bambou réutilisables), autant j'ai toutes les peines du monde à faire comprendre que je ne veux pas de paille quand je sors de chez moi. 

Pour illustrer ce constat, je vous donne ma dernière anecdote en date : je suis allée prendre un verre en ville avec des copains cette semaine... On s'installe, on passe commande, je demande un Perrier. Le serveur repart et là, j'ai une illumination (oui, je suis un peu lente à la détente !) : à tous les coups, il va me mettre une paille dans ma boisson ! Je me lève donc et cours (Forest, cours) vers le bar. Justement, je vois notre plateau qui est en cours de préparation et sur le plateau, je vois un verre de Perrier (encore propre et vide) avec (travelling avant, musique dramatique)... UNE PAILLE dedans ! Sacré nom d'une pipe, mon sang ne fait qu'un tour ! Je demande (poliment) au serveur "Oh, je suis désolée, j'ai oublié de vous demander, je souhaite ma boisson sans paille s'il vous plaît". Et là, il me répond avec un grand sourire "mais pas de problème", attrape la paille qui était dans le verre et... la jette... A LA POUBELLE !!! 

Hmmmvoilà voilà, c'était la déconfiture totale, vous imaginez bien ma tête d'idiote totale en voyant la paille qui n'a même pas servi partir à la poubelle... La prochaine fois, je prends une binouze et on n'en parle plus !! :-D

Bref, c'est pas gagné, mais il ne faut pas désespérer. N'hésitez donc pas à demander vos boissons sans paille, et si vous voulez, vous pouvez aller signer la pétition mise en place par l'association Bas les pailles qui est ici. Et sur ce, profitez bien de ce bel été ;-)

*Source : Bas les pailles

comments powered by Disqus