Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Et le smartphone dans tout ça ?

Connected people

Lu, vu ailleurs
Illustration du billet Et le smartphone dans tout ça ?
Photo : @George Morgan - Unsplash

Bon, je peux bien vous le dire à vous... Voilà... Mon smartphone, je l'aime. Trop. Je fais (malheureusement ?) partie de cette génération née sans téléphone portable. J'ai connu le bipeur tam-tam, le one touch d'Alcatel, le Nokia 3310 (toi-même tu sais), les téléphones à clapet, les téléphones, sans couleur, puis avec couleur, sans internet, puis avec, puis tactiles... Du coup, mon smartphone, je l'aime. 

Le problème, c'est qu'il a un sacré impact environnemental, le bougre ! Et je m'en suis encore plus rendue compte en suivant des conférences sur le sujet lors du festival Zero Waste France, qui a eu lieu fin juin, à Paris et qui m'ont beaucoup beaucoup fait cogiter (et si vous avez 40 minutes devant vous, la vidéo des conférences en question se trouve ici, allez-y, allez-y !! On me voit même dans le public, mais faut le savoir ^^). 

L'impact environnemental d'un smartphone

Son plus gros impact environnemental (environ les trois quart) est dû à sa fabrication. Pour fonctionner, votre téléphone a besoin d'un certain nombre (environ 70) de métaux issus de minerais rares. On ne va pas se mentir, l'exploitation des mines est une activité très polluante et qui dit "rares" dit gros sous et toutes les complications qui vont avec (guerre, corruption et tout et tout). On parle habituellement de "blood diamond" (expression popularisée par le film du même nom avec Léonardo Di Caprio), ces diamants dont l'extraction et le commerce alimentent des guerres civiles sur le continent africain, mais il existe également des "minerais de sang" tels que l'étain, le tantale ou le tungstène, qui se retrouvent tous au final au creux de votre main, dans votre téléphone portable. 

Sans parler des conditions de travail déplorables des personnes qui travaillent dans ces mines. Protection sociale ? Haha, laissez-moi rire... Selon l’UNICEF, plus de 40 000 enfants travailleraient dans les mines du sud de la République Démocratique du Congo, dont beaucoup dans des mines de cobalt et de coltan, minerais stratégiques que l’on retrouve dans les batteries et les condensateurs des smartphones.

Vous commencez déjà à ne plus voir votre téléphone du même oeil, hein ?! Eh oui, c'est moche, mais sans le vouloir, par notre consommation "innocente", on entretient tout un tas de choses vraiment très moches à l'autre bout de la planète...

Et pourtant, 90% des français changent leur téléphone portable environ tous les deux ans, alors qu'il fonctionne encore très bien !! Pourquoi ? Eh bien malheureusement, le téléphone portable est le cumulard des obsolescences programmées. Voici globalement pourquoi nous changeons (beaucoup trop) régulièrement de téléphone :

  • obsolescence matérielle : écran cassé, batterie qui ne tient plus.... Généralement, soit ce type de matériel coûte un bras à changer (et on préfère donc, pour le même prix, racheter un téléphone), soit c'est tout simplement environ impossible à faire (coucou Apple, ça va, tranquille ??!!)
  • obsolescence logicielle : Applications qui ne fonctionnent pas sous un vieux système d'exploitation, mises à jour impossibles, etc. Récemment Apple (re-coucou !) a même reconnu avoir fait une mise à jour logicielle qui freinait volontairement les capacités de votre téléphone, soi-disant pour vous aider à économiser votre batterie (et paf, ils se sont fait attaqués en justice par l’association française HOP : Halte à l’Obsolescence Programmée)
  • obsolescence esthétique : comme pour la mode, merci aux publicitaires qui nous inondent de pub sur le dernier smartphone à coque en titane alvéolé couleur bronze-mais-pas-trop, que si tu l'as pas, t'es totalement has been...

Oui, mais alors, quelles solutions avons-nous, à notre échelle, pour faire bouger les choses ? 

  • La première et plus importante solution, c'est tout simplement de prendre grand soin de notre smartphone et de le faire durer le plus longtemps possible ! Comme ça, on le jette moins, et donc on fait moins de déchets !
  • La seconde, c'est d'essayer de le réparer plutôt que de le jeter au moindre pépin (bon, ça rejoint de fait la première solution : essayer de faire durer son téléphone le plus longtemps possible !)
  • La troisième, c'est, en amont de votre achat, de bien vous renseigner sur les marques les plus "respectueuses". Il existe aujourd'hui clairement une seule société qui s'engage à utiliser au maximum des composants en commerce équitable, et qui ne viennent pas de zones de guerres, c'est le Fairphone. Je vous fais un petit topo sur cette société juste après. Sinon, pourquoi ne pas envisager d'acheter un téléphone reconditionné d'occasion ? Enfin, privilégiez les smartphones de petite taille : plus la taille augmente, plus l'impact environnemental pour le produire est important.
  • Enfin, une fois en fin de vie, ne laissez pas trainer votre ancien téléphone dans un tiroir. Apportez-le à une société qui le recycle ! Allez... On va faire un test... Avez-vous un vieux téléphone portable chez vous, au fond d'un tiroir ? Pour moi, la réponse est (malheureusement) oui ! Et ce n'est pas étonnant, 85 % des téléphones portables des français dorment aujourd'hui au fond d'un tiroir et ne sont donc pas recyclés !! Pourquoi est-ce qu'on ne le fait pas alors ? On le garde souvent parce "qu'on ne sait jamais", si celui dont on se sert au quotidien tombait en panne (mais en vrai, le jour où ça arrive, on court s'en acheter un nouveau). Parce "qu'on ne sait jamais", s'il y avait encore des données personnelles dessus ? (mais en vrai, si vous le donnez à une association, elle s'engage bien sûr à le remettre totalement à zéro). C'est aussi souvent parce qu'on ne sait pas trop où le mettre. Directement à la poubelle de tri ? En déchetterie ? Renseignez-vous plutôt auprès des Ateliers du Bocage par exemple, une entreprise du mouvement Emmaüs, pour lui offrir une seconde vie, ou ramenez-le en magasin ou chez votre opérateur (ils ont l'obligation de les reprendre) pour que les composants soient correctement recyclés... Consoglobe vous propose sur cette page d'autres sites qui peuvent reprendre vos téléphones

La société Fairphone

Fairphone est une société néerlandaise qui propose un téléphone le plus éthique et respectueux de l'environnement possible. Leurs téléphones sont conçus pour durer au moins 5 ans, ils n'ont donc sortis pour le moment que deux modèles, le fairphone et le fairphone 2. Ce téléphone a un coût : 525€ (qui est détaillé de façon claire, ainsi que la liste des fournisseurs, sur le site de la société). Bon, ça fait beaucoup, mais c'est aussi parce qu'on l'achète souvent "nu". En effet, en général, un smartphone "classique" coûte tout aussi cher, voire plus, mais on ne s'en rend pas compte car nos opérateurs nous en offre une partie (fidélisation, abonnements, etc. D'ailleurs, Orange vous le propose actuellement à 140€ avec un abonnement). Un autre grand intérêt de ce téléphone est qu'il est "modulaire" : il est très facile de changer par vous-même n'importe quelle pièce du téléphone si celle-ci est défectueuse. Toutes les pièces sont assemblées avec les mêmes vis, il vous suffira donc d'un seul tournevis et d'un peu de patience pour démonter et réparer vous-même votre téléphone. J'ai assisté à un atelier sur le sujet, et franchement, ça ne m'a vraiment pas paru compliqué !

Et en attendant de vous pencher sur la marque de votre futur téléphone, voici quelques conseils pour faire durer votre téléphone plus longtemps :

  • Protégez-le avec une coque, et protégez votre écran avec "film" en verre trempé. Cela représente un petit coût supplémentaire, mais franchement, c'est testé et approuvé ici, cela peut éviter d'avoir un écran brisé sur une petite chute toute bête.
  • Faites régulièrement le tri dans vos photos, ou transférez-les de temps en temps sur votre ordinateur
  • Quand vous ne vous en servez pas (la nuit par exemple), éteignez-le, cela économise votre batterie
  • Quand vous n'avez pas besoin de passer ou recevoir des appels, passez en mode avion (cela évitera que votre téléphone recherche du signal en permanence et économisera là aussi votre batterie
  • Idem quand vous êtes dans une zone mal couverte (dans le métro, à la campagne, dans l'avion). Votre téléphone cherche du signal non-stop et cela vide votre batterie pour rien.
  • Contrairement aux idées reçues, les batteries au lithium n'apprécient pas les systèmes de charge/décharge complètes. N'attendez donc pas que votre batterie soit complètement à plat, cela peut l'endommager. Restez sur une charge entre 20 et 80%.
  • Evitez de le laisser en plein soleil. Les très fortes chaleurs endommagent les batteries. Idem quand il fait très froid !

Autres fonctions qui déchargent votre batterie plus vite et dont vous pouvez très certainement vous passer (ou au moins occasionnellement) :

  • Le mode vibreur (Passez en silencieux ou laissez une sonnerie à faible volume si vous le pouvez),
  • Le rétroéclairage de votre écran (baissez au moins la luminosité à son niveau le plus faible quand c'est possible),
  • Le flash de l'appareil photo (désactivez-le par défaut)
  • La fonction bluetooth (généralement utile pour les kits mains-libre en voiture, mais totalement inutile le reste du temps)
  • Idem pour le wifi ou le gps, qu'il vaut mieux désactiver quand on ne s'en sert pas...
  • Les fonds d'écran animés quand votre téléphone est en veille. C'est peut-être joli d'avoir un faux aquarium dans son téléphone, mais ça gaspille inutilement votre batterie !

Autre solution qui peut s'avérer intéressante, sachez qu'il est également possible de louer votre téléphone (la coopérative Commown par exemple permet de louer votre Fairphone).

Alors, je vous donne tous ces conseils, et de mon côté ? Eh bien pour ma part, j'ai encore des efforts à faire, mais j'avais déjà une coque et une protection en verre trempé pour mon écran. J'ai déconnecté le bluetooth, la géolocalisation, le NFC (qui permettait la communication entre mon smartphone et mon bracelet connecté... Que j'ai pourtant perdu il y a environ deux ans !!!). J'ai désinstallé plusieurs applis. J'ai baissé la luminosité de mon écran. J'ai acheté une carte SD sur laquelle je mets les photos. Je suis en mode silencieux environ 99% du temps (oui, je rate mes appels 99% du temps, mais ça me permet de rappeler quand je suis disponible). Je vais essayer de faire plus attention à la façon dont je charge ma batterie. Et je vais surtout essayer de faire de plus en plus attention à désactiver Wifi et 3G quand je n'ai pas besoin d'accéder à internet (là, y a du boulot, parce que je suis une vraie droguée... Mais bon, c'est peut-être un bon moyen pour me sevrer un peu, allez savoir...).

Si vous voulez retrouver toutes ces informations et bien d'autres, vous pouvez aller consulter ce guide de l'ademe sur l'impact environnemental des smartphones. Et vous pourrez retrouver toutes les conférences du festival Zéro Waste France sur leur chaîne You tube, n'hésitez pas à vous abonner et à partager !

comments powered by Disqus