Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Invitation au Ministère de la Transition écologique et solidaire !

Retour sur une journée pas comme les autres

Lu, vu ailleurs
Illustration du billet Invitation au Ministère de la Transition écologique et solidaire !
Source : camille se lance

Il y a quelques jours, j'ai reçu une invitation à un événement se déroulant au Ministère de la Transition écologique et solidaire !

Cet événement était sur une thématique intéressante pour la petite bloggeuse "Zéro Déchet" que je suis puisqu'il s’agissait d’un "événement en présence de plusieurs entreprises de la grande distribution, qui s’engagent sur des objectifs communs et des actions concrètes pour limiter la pollution plastique". 

En faisant abstraction du fait que cela se déroulait sur Paris et qu'il fallait que je pose un jour de congé auprès de mon employeur, je me suis vraiment posé plein de questions : est-ce vraiment utile que je fasse le déplacement ? Ma présence apportera-t-elle quelque chose ? Est-ce que ça ne risque pas d'être un "pince-fesse" ne servant à rien d'autre qu'à redorer le blason du ministère ? N'est-ce pas une grande opération de communication façon Greenwashing ? Moi qui suis environ la personne la plus naïve qui existe, suis-je vraiment la bonne interlocutrice pour ce genre de chose ?

Et puis je me suis dit que c'était sans doute un peu facile de crier au Greenwashing sans même avoir pris la peine d'écouter, et que si je n'y allais pas... Eh ben je n'aurais jamais l'occasion de répondre à toutes les questions que je me posais !! 

Je me suis donc retrouvée le jeudi 21 février en présence des représentants de grandes enseignes (Auchan, Carrefour, Casino, Franprix, Monoprix et Système U) et de grandes marques (Coca Cola, Danone, Nestlé, Unilever, l'Oréal + Bouvard et LSDH), ainsi que deux associations (WWF et Tara Expéditions, invitées en tant que "vigies"), venues signer au Ministère (en présence de Brune Poirson, secrétaire d'Etat) un Pacte National sur les Emballages Plastiques, couronnant plusieurs mois de discussions entre les différents acteurs.

Bon, alors honnêtement, en soi, voir des personnes signer un bout de papier, hein, c'est effectivement pas le truc le plus passionnant de la terre, mais ce qui était intéressant, c'était le "tour de table" de présentation avant la signature, et les discussions après, où chacun a pu présenter les futures actions prévues... Voici ce que j'en ai retenu (je n'ai pas toujours noté le nom des personnes qui ont pris la parole, je vais donc ici les désigner par le nom de leur entreprise, j'espère qu'elles me pardonneront ;-)) :

Tour de table

Ça n'engage que moi, mais j'ai vraiment senti deux discours assez différents :

  • Les grandes marques (surtout Coca Cola et Danone) ont pas mal axé leur engagement sur le recyclage (ce qui est, à mon sens, assez décevant.. Des bouteilles en verre et la consigne les gars, la consigne !!) : "nous nous engageons à faire des emballages qui soient plus légers, mieux recyclables, ou en plastique recyclé". L'Oréal a aussi parlé d'emballages en plastique recyclé, mais a également annoncé qu'ils allaient réduire le volume de leurs emballages, et a parlé de contenants rechargeables.
  • Les grandes enseignes ont de leur côté tenu un discours qui m'a favorablement surprise car ils ont à plusieurs reprises évoqué le fait de réduire les emballages (comme Système U, disant "avant de recycler, le but, c'est de moins produire", ou Franprix qui, écœuré par les images de baleines échouées avec 30 kilos de sacs plastique dans le ventre, vise le Zéro Plastique en magasin !)

Concrètement...

Après la signature, j'ai laissé traîner mes oreilles, et voici quelques-unes des actions "phares" qui doivent être mises en place dans les semaines (mois/années ?) qui viennent dans les supermarchés : 

  • Mise en vente de filets en tissu pour les légumes (pour remplacer les sacs plastiques, même biosourcés) chez Auchan, et de sacs en tissu pour les fruits et légumes chez Carrefour
  • Pour les fromages, suppression des barquettes en polystyrène, remplacées par des barquettes en carton (Carrefour) => 111 tonnes de plastique évitées par an
  • Signal va lancer une brosse à dent en bambou (Unilever)
  • Suppression de la paille en plastique sur les petites briques de boisson (LSDH)
  • Passage d'une boîte en plastique à un sachet papier pour le Nesquik (Nestlé)
  • Les sachets en plastique pour la salade seront remplacés par des sachets compostables
  • Certaines barquettes de gâteaux seront en plastique transparent au lieu d'être colorées en noir, les rendant ainsi recyclables (à quoi ça tient parfois...)
  • Les sachets de bananes seront remplacés par des élastiques chez Carrefour => 23 tonnes de plastique évitées
  • Les concombres ne seront plus emballés dans un film plastique (ennnnnfinnnnnn !!) => 6,5 tonnes de plastique évitées
  • Les pailles en plastique seront remplacées par des pailles en papier (Carrefour)
  • Chez Carrefour toujours, possibilité de venir acheter sa viande et son poisson avec ses propres contenants, type tupperwares  (yeaaaaaah, pourvus qu'ils lancent la mode !!)
  • Les fruits et légumes bios seront présentés dans un espace distinct des fruits et légumes conventionnels et ne seront plus emballés

Il y en a d'autres, je n'ai pas tout noté, mais ça vous donne une idée générale...

Alors on peut, face à toutes ces informations, être dubitatif, ou se dire que ça ne va pas assez loin (ou penser, comme Benjamin, alias cleanwalker_carbo7, que c'est comme soigner un cancer avec des pastilles pour la gorge). Vous pouvez aller lire à ce propos l'article de Zero Waste France et Surfrider Foundation qui dénoncent un pacte basé sur la bonne volonté des gros pollueurs.

Pour ma part, je suis une indécrottable optimiste. On est d'accord, en ce qui concerne le quotidien des personnes qui ont déjà adopté une démarche Zéro Déchet, toutes ces annonces ne changeront pas notre façon de consommer car nous avons déjà engagé une réflexion de consommation de saison, Zéro Déchet, en circuit court, etc. Mais ces mesures s'adressent aux millions de consommateurs qui ne sont pas dans cette démarche. Et globalement, nous n'avons pas besoin d'une poignée de consommateurs qui sont parfaitement Zéro Déchet, mais de millions qui le font imparfaitement, donc...

Si vous souhaitez en savoir plus, il existe le hashtag #pacteplastiques sur les réseaux sociaux, notamment twitter, et un grand merci à Arthur pour cette invitation, et j'espère que mon livre sur le Zéro Déchet vous plaira  ;-)

Autres articles sur le sujet : celui de BFM, celui des Echos

comments powered by Disqus