Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Celle qui n'aimait pas les mites

Attention, âmes sensibles aux larves et autres asticots s'abstenir !

Maison
Illustration du billet Celle qui n'aimait pas les mites
Source : Camille-se-lance

Il y a quelques temps, j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir (pour la première fois en plus de deux ans) des larves de mites alimentaires dans mes noisettes achetées en vrac. Du coup, j'en profite pour faire un petit billet à ce sujet !

La mite alimentaire est une sorte de petit papillon qui se rapproche de notre mite des vêtements. Ces mites arrivent généralement chez nous via les achats alimentaires que l’on fait. On ramène sans le savoir une larve dans son paquet de farine, et quelques jours après, on se retrouve avec une famille nombreuse… Très nombreuse ! Les larves se nourrissent de ce qu’elles trouvent dans nos placards : farine, pâtes, riz, semoule, muesli, céréales, etc. Une fois qu’elle se sont installées dans votre cuisine, il est difficile de les en déloger. Elles ne sont pas dangereuses, mais cela peut s’avérer franchement désagréable d’avoir des asticots en train de gigoter sur son plan de travail. S’il est rare de ramener chez soi des mites via les produits alimentaires des supermarchés “conventionnels” cela arrive malheureusement un peu plus fréquemment avec les produits achetés en vrac qui sont moins ou pas traités (ce qui en soi est plutôt une bonne nouvelle !!)

Il existe une solution préventive très simple : au retour de vos courses en vrac, mettez vos achats en vrac une nuit au congélateur, cela tuera les éventuelles larves. Pour ma part, je le faisais consciencieusement au départ, et puis j'ai été un peu laxiste ce derniers temps, et voilà ;-)

Autres solutions préventives

  • mettez quelques clous de girofle dans vos tiroirs et placards (si vous n’avez pas, la lavande, des bâtons de cannelle ou des feuilles de Laurier fonctionnent également bien), l’odeur les fait fuir. 
  • mettez tous vos aliments dans des boîtes bien hermétiques (bocaux Le Parfait avec joints plutôt que de simples pots de confiture par exemple)
  • évitez les stocks (ça tombe bien, avec le vrac, vous pouvez acheter juste la quantité qu’il vous faut !)


Merci, c'est trop tard, j'ai déjà des mites, que dois-je faire ?

  • Jeter (snif) impitoyablement les produits contenant des larves. Vérifier toutes les autres boîtes, les larves peuvent être collées en-dessous
  • Faire un grand ménage de tous vos meubles, surfaces de travail, sol, poubelle, etc. à l'aspirateur (on jette le sac ensuite) et à la javel (si vous en avez encore ?!) ou au vinaigre blanc. Vous pouvez également nettoyer au nettoyeur vapeur si vous avez ce genre d'équipement
  • Il existe également des pièges (papier collant, ou à base de phéromones), mais c’est dans ce cas malheureusement moins Zéro Déchet...

De mon côté, j'ai eu la "chance" de stocker mes noisettes contaminées dans un bocal hermétique et je m'en suis aperçu assez vite car il est sur mon plan de travail, et non pas stocké au fin fond de mes tiroirs. Bon, ce que je vais vous dire va peut-être vous dégoûter, mais comprenez-moi, j'aime trop les noisettes pour tout jeter. Du coup, quand je m'en suis aperçue, j'ai passé le bocal au congélateur quelques jours, puis j'ai ouvert toutes les noisettes en deux. J'ai jeté au lombricomposteur (qui est dehors) les larves que j'ai trouvées (bon, elles sont de toutes façons mortes congelées), et j'ai... Mangé les noisettes saines !!

Et voilà, un problème ? Plus de problème ;-)

comments powered by Disqus