Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Mon chocolat chaud 100% Zéro Déchet

Mission cocooning pour l'hiver

Alimentation
Illustration du billet Mon chocolat chaud 100% Zéro Déchet
Source : Camille-se-lance

Je cultive depuis longtemps un amour indéfectible pour le chocolat. Bon, j'avoue que malheureusement, j'ai souvent prisé la quantité plutôt que la qualité. Quand j'étais petite, je tournais au Poulain. Je n'ai ensuite, pendant des années, juré que par les tablettes Milka. En période de stress (révisions du bac), j'ai été jusqu'à en manger 4 en une journée (4 tablettes, hein, pas 4 carreaux !). J'ai connu une période brève mais boulimique de crunch. Plus récemment, je tournais au Côte d'or noisettes et raisins. 

Depuis le début de mon aventure Zéro Déchet, je me suis surtout penchée sur la composition des produits que j'achetais et j'ai délaissé le chocolat au lait pour passer au chocolat noir (qui l'eut cru, moi qui ne jurais que par le sucre et le lait). Je me suis également penchée sur leur provenance et les conditions dans lesquelles ils sont produits en privilégiant les marques estampillées "commerce équitable". Et depuis peu, mes épiceries en vrac préférées vendent du chocolat en poudre et en morceaux. Je sais que le chocolat n'a pas bonne presse ("il vient de loin", "il est exploité par des enfants") et j'essaye (un peu) d'en freiner ma consommation, mais malgré toute ma bonne volonté, le chocolat reste un pêché mignon dont je n'arrive pas à me passer.

Et ce, particulièrement en hiver. S'il y a bien quelque chose que j'adoooooore en hiver, c'est le fait de pouvoir me faire des chocolats chauds BIEN réconfortants à tout va ! Avec touuuuut plein de céréales au chocolat dedans ! Et le bonheur, c'est qu'il est tout à fait possible de s'en faire en étant 100% Zéro Déchet !

Avant d'être ZD, mon chocolat chaud, c'était :

  • du lait de vache entier (une brique de lait)
  • du chocolat en poudre Nespouik (un emballage en plastique)
  • des céréales Cruesly (un emballage en carton ET un sachet plastique à l'intérieur)

A présent :

  • j'ai remplacé le lait de vache par du lait végétal. Avoine, soja, amande, noisette, peu importe le lait, pourvu qu'il y ait l'ivresse. La plupart du temps, je suis hyper feignante, et je l'achète en brique (recyclable) au magasin bio. Bon, ça me fait toujours une brique au recyclage...
  • du cacao en poudre acheté en vrac. Hop, du coup, j'évite l'emballage jaune fluo Nespouik
  • du sucre de canne acheté en vrac (parce que soyons honnête, le cacao, c'est un peu amer, il faut que je m'habitue, comprenez ?)
  • des céréales Cruesly. Eh oui, je suis une indécrottable, je n'arrive pas à me séparer de ma marque de céréales favorite, je sais, c'est moche...

Mon chocolat chaud Zéro Déchet idéal :

  • si j'ai du courage, je fais mon lait végétal moi-même avec de l'eau et des ingrédients achetés en vrac (comme par exemple le lait d'amande). La recette est bête à en pleurer, il faut juste anticiper un peu le coup...
  • toujours mon combo gagnant cacao + sucre achetés en vrac OU du chocolat en morceaux, acheté en vrac également, et que l'on fait fondre doucement dans le lait...
  • Pour une version gourmande, on peut ajouter un peu de cannelle, cette épice aussi se trouve dans les magasins en vrac
  • des céréales achetées... en vrac évidemment. L'offre s'est pas mal diversifiée, et je ne désespère pas de trouver un jour un digne remplaçant à mes céréales habituelles

Avec tous ces ingrédients achetés en vrac dans de jolis sacs en tissu, il est donc tout à fait possible de se faire 100% plaisir avec 0% de plastique :-) 

Billet précédent
« Quoi d'neuf docteur ?
Billet suivant
A star is born ! »

comments powered by Disqus