Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Le Zéro Déchet passe aussi par le numérique

Déchets numé...quoi ?

Zéro Déchet
Illustration du billet Le Zéro Déchet passe aussi par le numérique
Source : unsplash.com

Eh oui, notre façon de surfer sur le net ou de stocker nos informations consomme aussi de l'énergie. Notre ordi peut lui aussi devenir une grosse poubelle ambulante...

La révélation quand j'ai lu cet article, vous n'imaginez même pas !! 

Eh oui, il faut des serveurs pour stocker tous nos mails, et ces serveurs consomment de l'électricité. Supprimer 30 mails économise la consommation d’une ampoule pendant une journée ! J'en ai aussitôt parlé avec mes collègues de boulot. Ni une ni deux, ils s'y sont tous mis. J'adore mes collègues :-) On a entendu fuser des "La vache, j'ai 5786 mails dans ma messagerie perso !" "Attends, j'ai aussi 4385 mails sur ma messagerie pro qui datent de plus de 5 ans !"

Alors je m'y suis mise aussi. On va pas se mentir, on est entre nous, autant vous le dire, c'est un travail fastidieux qui prend du temps, mais bon, franchement, le mail de promo sur l'achat d'une voiture envoyé par mon concessionnaire il y a deux ans, est-ce que vraiment j'en aurais l'utilité ? Remonter le temps dans ses mails relève d'un vrai travail d'archéologue. J'avoue que je n'ai tout simplement pas le coeur de faire un "sélectionner tous" et de tout supprimer. Ce petit mot d'amour de mon chéri, ce mail d'encouragement de mon papa, non, je ne suis pas prête... Moi qui tend tellement vers le minimalisme "matériel", j'ai encore de gros efforts à faire sur le numérique, c'est certain ! 

Ce qui m'a aidé, c'est de faire des recherches par mots clés et de virer tous les vieux messages viadéo, notifications facebook et autres vielles factures inutiles. J'ai aussi fait un tri sur les pièces jointes pour virer les mails les plus "lourds". Il reste du boulot, mais j'y retourne régulièrement quand j'ai une pause et je continue à éliminier doucement, tout en faisant attention à supprimer ceux qui arrivent plus régulièrement. 

Voici un autre article intéressant sur le même sujet : "Surfer écolo, est-ce possible ? Derrière la rapidité et la praticité d’Internet se cache une industrie polluante qui représente entre 2 % et 10 % des émissions de CO2mondiales selon les études, soit plus que le secteur de l’aviation. Heureusement, il existe des gestes simples que vous pouvez mettre en pratique dès à présent pour rendre votre navigation plus verte !"

comments powered by Disqus