Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Notre sapin de Noël Zéro Déchet

Ho Ho Ho

Maison
Illustration du billet Notre sapin de Noël Zéro Déchet
Source : Camille-se-lance

Alors là, clairement, je tiens à vous le dire tout de suite, vous vous êtes faits arnaquer. En effet, ce billet porte un titre mensonger. Car cette année, nous n'avons PAS de sapin de Noël...

A l'approche de Noël, chaque année, avant même de démarrer notre expérience Zéro Déchet, nous nous posions déjà la question du choix du sapin de Noël. Devions nous continuer à acheter un vrai sapin parce que c'est quand même la magie de Noël et tout, ou devions-nous passer à un sapin en plastique pour préserver les pauvres arbres coupés juste pour nous faire plaisir ? 

Je me suis donc reposé la question cette année en mettant de côté le simple plaisir que cela me procurait d'avoir un sapin, et en essayant de trouver l'alternative ayant l'impact environnemental le moins important sur notre planète. Clairement, on peut dire qu'il y a deux team qui s'affrontent sur ce coup là. Un peu comme pour le Nutella, vous avez une team petite cuillère, et une team couteau pour étaler la pâte à tartiner. Ben là, c'est pareil.

READY ??? FIGHT !!!

D'un côté, du ring, nous avons le sapin de Noël naturel. Il est beau, il sent bon, on ne peut pas envisager un Noël sans lui. Il vient la plupart du temps de France, de forêts gérés et est certifié PEFC. Une fois son office rempli, il est biodégradable. Vous pouvez même parfois l'acheter en pot et le replanter dans votre jardin. Mais sa durée de vie est quand même affreusement limitée au regard des années qu'il aura mis à pousser avant d'arriver dans votre salon.

En face, dans l'autre coin du ring, nous avons le sapin de Noël artificiel. Il est facile à stocker, simple à ressortir, il ne perd pas ses aiguilles et se conserve des années. Bon, il est en plastique, il vient de chine et il n'est pas recyclable en fin de vie.

Autant être honnête avec vous, jusqu'à présent, nous étions de la team des sapins naturels (a priori, cela reste la solution la moins pire. Et si vous vous posez la question, nous sommes de la team des petites cuillères dans le pot de Nocciolata, je sais, c'est pas le sujet, mais c'est une clarification super importante, non ?).

Ce dont je me doutais mais que j'ai vraiment découvert cette année, c'est qu'il y a une multitude d'autres solutions pour recréer un sapin avec des éléments de récup pour être totalement dans l'esprit Zéro Déchet. Vous pouvez par exemple :

  • Faire un sapin en empilant des livres 
  • Coudre un sapin avec diverses chutes de tissu
  • Créer un sapin en branchages récoltés dans les bois
  • Dessiner un sapin sur un mur en masking tape (des scotchs colorés utilisés en ateliers créatifs)
  • Faire un sapin en bois de palette
  • ou simplement décorer vos plantes d'intérieur

Le sujet est inépuisable et il y a vraiment matière pour faire de jolies choses. La moindre recherche d'images sur internet vous donnera des tonnes d'idées.

Nous sommes de notre côté limités sur les choses que nous pouvons faire car nous vivons dans un petit appartement (pas d'espace pour stocker un sapin en palette le reste de l'année) et sous les combles (pas de murs droits pour dessiner ou fixer un sapin contre le mur). Cela réduit donc le champ des possibles.

En continuant mes recherches, je suis "tombée en amour" pour le sapin présenté dans ce billet de Mots en Scène. Il s'agit d'un simple triangle en tasseaux, traversé par des sortes de petites tiges sur lesquelles ont vient fixer des crochets pour accrocher boules et guirlandes. Je m'étais dis qu'avec tous les petits travaux faits à la maison, on aurait bien de quoi le fabriquer nous-mêmes, mais il s'avère que notre stock de tasseaux est épuisé. Et il me semblait un peu idiot d'acheter du bois exprès, cela allait à l'encontre de l'esprit de récup qui caractérise ce Noël.

Je suis finalement allée au plus simple : nous avons une échelle meunière dans un coin de notre salon, nos décorations de Noël sont désormais accrochées à l'échelle et aux poutres de la cuisine. Est-il besoin de le préciser, nous n'avons pas acheté des nouvelles décos mais avons réutilisé les décos de l'an dernier :-)

Finalement, en y réfléchissant bien, nous n'avons pas vraiment besoin de sapin, nous n'avons pas de petit soulier d'enfant à remplir, et nous fêtons Noël chaque année dans nos familles respectives. Au fond, je crois que ça me chagrine un peu d'avoir une déco si minimaliste, mais c'est surtout une question d'habitude. Noël, finalement, c'est plus le plaisir d'être avec les gens qu'on aime que quelques boules dans un sapin...

comments powered by Disqus