Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Mon baume pour les lèvres zéro déchet

Avis de grand froid

Cosmétique
Illustration du billet Mon baume pour les lèvres zéro déchet
Source : camille-se-lance

En septembre dernier, j'ai eu la chance de participer à une formation pour apprendre à fabriquer mes propres cosmétiques "naturels". Cela m'a permis de fabriquer mes premiers savons avec la méthode de la Saponification à Froid (SAF), des macérats huileux, des crèmes et des baumes, dont le fameux baume pour les lèvres qui nous intéresse aujourd'hui.

Les ingrédients

  • de l'huile de tournesol (la mienne est bio, et faite dans le département, conditionnée dans une bouteille en verre)
  • de la cire. Mon papa étant apiculteur, j'ai "de la bonne" en direct du producteur, sans emballage, donc totalement Zéro Déchet, merci papa ! :-D
  • un vieux tube de baume pour les lèvres vide que vous aurez nettoyé/stérilisé au préalable (quelques minutes à l'eau bouillante ou, si le plastique est trop fin, et pour ne pas qu'il se déforme, à l'alcool à 90°). Le mien est d'une contenance de 5 ml. On est en plein dans le "réutiliser" de Béa Johnson, elle serait fière de nous ! Si vous n'avez pas de tube, vous pouvez aussi tout à fait mettre votre baume dans un petit pot en verre

Et voilà ! Comme les lèvres sont une zone particulièrement fine et sensible, je ne mets pas d'huiles essentielles. Le baume aura juste une odeur de cire très légère. 

La théorie

C'est très simple et vous n'avez pas besoin de matériel particulier, mais idéalement, si vous faites une toute petite quantité (un seul tube par exemple), il vous faudra une balance assez précise pour doser les ingrédients en grammes, voire dixièmes de grammes.

Vous aurez également besoin d'ustensiles pour faire fondre la cire au bain marie. Ce que vous avez en cuisine suffit largement, mais il faut que tout soit bien propre (si vous êtes un peu à cran sur la propreté, vous pouvez les stériliser en les passants à l'eau bouillante ou à l'alcool à 90, et pensez à bien vous laver les mains avant de commencer). 

Je vous donne ici les quantités pour un tube de 5 ml (soit environ 5g), mais vous pouvez l'adapter facilement à n'importe quel contenant/quantité.

Ce qu'il faut retenir : la cire doit représenter entre 15 et 25 % de la préparation selon que vous souhaitez votre baume plus ou moins solide. Vous allez ensuite adapter la quantité d'huile en fonction de cela (l'huile va donc représenter entre 75 et 85 % de la préparation - attention, on va faire un poil de maths !).

Si vous voulez être tranquille sur l'aspect "conservation" et que vous avez ce qu'il faut sous la main, vous pouvez ajouter de la vitamine E, un conservateur naturel. Perso, je trouve que ce n'est pas nécessaire car je ne vais pas conserver le tube trop longtemps (eh oui, il est destiné à servir très rapidement avec le froid qu'il fait !!).

La pratique

Je suis partie sur un baume plutôt fondant, et donc une teneur en cire de "seulement" 15%. Cela fait donc 5 grammes (taille totale du contenant) x 15 / 100 = 0.75g de cire. 

J'adapte ma quantité d'huile en fonction de cela, soit 5 g (taille du contenant) - 0,75g de cire = 4,25 g d'huile de tournesol

Il suffit ensuite de faire fondre la cire au bain marie, d'ajouter l'huile, puis de verser le tout dans votre tube, attendre que cela refroidisse, et le tour est joué ! 

Ce que j'aime dans cette recette : non seulement elle est ZD, mais elle est locale. Il existe des recettes au karité (comme celle de ma chouchoute Lovely And Cheap) ou à l'huile de coco qui sont gourmandes et également très simples à réaliser. J'adore ces ingrédients, mais j'ai toujours un peu de scrupules à les utiliser (à quand un gros scandale sur l'huile de coco comme celle de l'huile de palme ?). Du coup, je suis très sereine avec cette recette et son utilisation de l'huile de tournesol locale.

Et promis, si vous vous laissez tenter par cette recette, vous ne sentirez pas la friture !! :-)

Ah, et finalement, je vous donne la recette pour les lèvres, mais c'est un baume qui peut finalement très bien marcher pour des petites zones sèches à traiter : mains, pieds, etc. Il suffira alors, si vous le souhaitez, d'ajouter quelques gouttes d'huilles essentielles de votre choix quand le mélange aura un peu refroidi...

comments powered by Disqus