Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Bilan : deux ans de Zéro Déchet dans ma salle de bain

Les tops, les flops...

Cosmétique
Illustration du billet Bilan : deux ans de Zéro Déchet dans ma salle de bain
Source : Camille-se-lance

Depuis plus de deux ans maintenant que je tiens ce blog sur le Zéro Déchet, j'ai toujours eu à cœur de montrer toutes les choses faciles à faire, d'insister sur le côté ludique, de mettre en avant le positif pour encourager et motiver un maximum d'entre vous. J'aurais donc adoré vous faire un bilan rose bonbon, mais force est de constater, que pour moi, la salle de bain reste l'endroit où je me sens régulièrement la plus "frustrée" dans ma démarche. Je vous présente donc aujourd'hui mes tops et mes flops, sachant qu'il est vraiment important de garder à l'esprit que ce bilan est très très personnel, nous avons tou(te)s des sensibilités, des peaux, des cheveux différents, et certaines choses, qui n'ont pas fonctionné pour moi, marcheront sans doute très bien pour vous !

Le savon : super top !

Dès le début de ma démarche ZD, j'ai très vite remplacé le gel douche par des savons. J'avais peur que ça me laisse la peau sèche, mais en choisissant des savons artisanaux Saponifiés à Froid, je n'ai jamais eu ce problème. Le "cap" le plus difficile à franchir a été de me servir d'un gant de toilette. Je ne sais pas pourquoi, j'aimais pas ça (comme je l'expliquais ici), mais au final, ça se passe très bien, et je ne reviendrai pas en arrière. J'ai toujours aimé les trucs qui sentent bon et cela me déstabilisait un peu au début que les savons sentent moins qu'un bon vieux gel douche au monoï super chimique, mais maintenant, c'est le contraire, les odeurs trop fortes me dérangent presque !

J'ai testé pas mal de marques, elles me plaisent toutes !

Le shampoing : mitigé...

De ce côté-là, le bilan est mitigé. Il est assez difficile de vous recommander une marque car nous avons tou(te)s des cheveux différents. J'en ai donc testé pas mal, et même au sein d'une même marque, il y en a qui vont, d'autres non. Le premier que j'ai testé était celui pour cheveux secs de Lamazuna. Il convenait super bien à mes cheveux, mais je trouvais son format un peu petit et pas super pratique à prendre en main. J'ai aussi testé celui pour cheveux normaux au pin, qui me laissait les cheveux plein de pellicules, et je n'aimais pas trop l'odeur. J'ai testé les shampoings de la marque Pachamamai : le notox "équilibrant" ne m'allait pas du tout, tandis que le sweetie démêlant était au contraire super. Le format un peu plus grand et facile à prendre en main me plaisait plus.

Mais... On a beau dire, on a beau faire, je regrette quand même un peu les shampoings liquide du commerce qui laissent les cheveux plus lisses, plus doux, plus parfumés, plus plus... Donc je ne lâche pas l'affaire, mais pour utiliser le shampoing solide, faut avoir ses convictions Zéro Déchet bien accrochées ! Ah si, il y a quelques mois, j'ai acheté du shampoing liquide au miel de la marque Marius Fabre dans mon épicerie de vrac Day by Day, et j'alterne donc liquide/solide. Et sinon, pour la petite histoire, quand un shampoing solide ne me va pas... Je le refile à mon homme (salut mon chéri !! ;-))

Et puis depuis que j'utilise les shampoings solides... J'ai de plus en plus de cheveux blancs, c'est un VRAI scandale !! (ah non, attendez, on me dit dans l'oreillette que c'est normal, et que ça n'a rien à voir 😅😅😅)

Le lait corporel : plutôt flop

Mais mondieumondieu, qu'est-ce que j'aimais avoir 15 tubes de laits corporels différents pour m'en tartiner et sentir bon toute la journée !! J'ai tout remplacé par des huiles végétales vendues en contenants en verre. A ma grande surprise, ça ne laisse pas vraiment la peau grasse. J'en mets en sortant de la douche le matin, hop, je saute dans mes fringues et tout va bien. Mais bon, soyons honnête, c'est moins "plaisant" à étaler qu'une crème bien onctueuse. Mon petit chouchou reste le baume au beurre de cacao de Lamazuna. Il coûte cher, mais il est super agréable, et qu'est-ce qu'il sent bon ! J'aime aussi beaucoup les baumes de chez Clémence et Vivien, vendus dans des petites boîtes en métal que je réutilise ensuite pour faire de petits cadeaux.

Dans le même ordre d'idée, je n'ai pas vraiment trouvé de quoi remplacer la crème pour les mains. Je ne suis pas fan de l'huile végétale dans ce cas précis car je n'ose plus rien toucher pendant une bonne minute après avoir mis l'huile, de peur de tout salir ! :-D J'en utilise très peu, j'ai donc toujours de "vieux" tubes qui traînent encore d'il y a deux ans...

La crème pour le visage : flop total

Ah... La crème pour le visage reste définitivement mon plus grand échec Zéro Déchet. J'ai à peu près tout essayé en terme d'huiles végétales pour privilégier les contenants en verre plutôt que les tubes en plastique (et je reviens dessus dans ce billet), rien n'y fait ! J'ai cru trouver mon bonheur avec la jeune marque française CoZie, qui propose des produits avec une super composition dans des contenants consignés et rechargeables, mais là aussi, à mon plus grand regret, la crème pour le visage ne m'allait pas... Ma peau est vraiment moins jolie qu'il y a deux ans, j'ai des rougeurs, des boutons (je commence à soupçonner une allergie à l'huile de coco)... BRRRRREF, je vous passe les détails, c'est pas ça. Du coup, je suis repassée à ma bonne vieille crème de pharmacie à la composition pas super clean. Prochaine étape : tant pis, je resterai avec des tubes en plastique, mais je choisirai une marque avec une composition plus "clean".

Le maquillage : plutôt top

De ce côté-là, j'ai fait des erreurs de débutant au départ en essayant par exemple de tout faire moi-même (et en achetant au passage pas mal de trucs chez Aroma Zone). Tout ça pour me retrouver avec un mascara qui aura nécessité 3 contenants en plastique (le gel, le tenseur machinchouette, le charbonbiduletruc), qui brûle les yeux à la moindre larmichette et fait des crottes au coin des yeux !! Bref, ça, c'était complètement raté !! 😅 

Du coup, je mise sur des "valeurs sûres", et notamment la marque Zao, qui fait de vrais efforts sur le packaging et la composition de ses produits. Là aussi, certains produits me vont, d'autres moins. Je ne suis pas une personne super coquette, mais je mets par exemple de temps en temps un peu de fond de teint. Bon, j'ai utilisé celui de Zao si peu souvent qu'au bout d'un moment, il a un peu séché et est devenu de plus en plus solide. Leurs fards à paupière sont tops. La poudre libre me va très bien, le mascara aussi (et ils sont tous les deux rechargeables). 

Les lingettes démaquillantes et le démaquillant : mitigé

Concernant les lingettes démaquillantes, j'ai acheté celles de Lamazuna il y a deux ans. Le tissu utilisé pour ces lingettes a de quoi surprendre au début, mais je les trouve finalement très confortables, et inusables. J'ai ensuite complété par des lingettes d'autres marques comme Call Me Spring, qui sont très sympas aussi.

Concernant le démaquillant, je n'ai pas encore trouvé le produit qui me convient, alors je papillonne d'une solution à une autre. Certains soirs, je ne me démaquille pas (et ça, c'est pas bien !) parce que je suis feignante et que je me maquille peu. Parfois, je vais passer la lingette sous l'eau et me démaquiller avec un savon, parfois ce sera avec une huile végétale, parfois avec une eau florale. Rien qui n'ai l'onctuosité d'un bon vieux démaquillant et pour ma peau fragile, j'ai beau y aller doucement, je ressors généralement de la salle de bain en ressemblant à un gyrophare :-(

Le déodorant crème : top !

S'il y a bien un produit que je ne regrette PAS DU TOUT, c'est le déodorant en spray qui sent le chimique et qui me donne de toute façon l'impression de sentir mauvais à la fin de la journée.

J'ai donc très vite cherché à remplacer mon déo industriel. Ce n'était pourtant pas forcément bien parti puisque j'ai d'abord testé le déodorant solide Lamazuna qui m'a m'alheureusement "brûlé" les aisselle. J'ai ensuite découvert pour mon plus grand bonheur le déodorant crème de la marque Schmidt's, au parfum bergamote + citron vert, dont je suis tombée amoureuse. Comme ce n'est pas une marque française, je l'ai remplacé soit par un déodorant crème que je fabrique moi-même (je vous en donne deux recettes par ici), soit que j'achète chez ma marque made in France préférée (Clémence et Vivien, pour ne pas la citer !).

Seul problème : je fabrique mes déodorants avec du beurre de karité "brut" non traité et non raffiné qui laisse, sur le long terme, des auréoles sur les vêtements. Cela part en laissant tremper les vêtements dans du percarbonate de soude + eau chaude, mais cela veut dire qu'il faut prévoir un peu d'entretien supplémentaire pour son linge...

La brosse à dent et le dentifrice : top !

Côté brosse à dent, là, c'est un franc succès ! Pour être honnête, la brosse à dent en bambou Ecobamboo que je me suis achetée au début de ma démarche est toujours impeccable, les poils sont toujours droits (et pourtant, promis, je me brosse les dents comme avant !). Donc, au risque de choquer les âmes sensibles, eh bien tant qu'elle ne me lâche pas, j'avoue que je la garde ! Je la lave juste de temps en temps dans du vinaigre blanc pour me donner bonne conscience... Cela fait la même chose avec la brosse à dent de mon homme, qui est pourtant une brosse à dent tout ce qu'il y a de plus classique. On en a donc conclu que cela devait venir des dentifrices solides, qui abîment moins les poils que les dentifrices en tube "industriels". Pour la prochaine fois, je partirai toujours sur une brosse à dent en bambou, mais sur une marque française, comme My Boo Company (basée à Nantes) ou j'aime mes dents.

Côté dentifrice donc, si ces derniers sont bons pour nos brosses à dents, j'ai cherché un moment celui qui me convenait le mieux. J'ai testé le dentifrice de chez Lamazuna, mais je n'ai pas trouvé son format bâtonnet super pratique. J'ai ensuite testé le dentifrice de la savonnerie aubergine, clairement le moins cher et celui qui dure le plus longtemps, mais qui a un peu un goût.. de savon, ce qui peut rebuter quand on se lance. J'ai ensuite testé le dentifrice de la savonnerie Folie Verte, qui m'a séduit par son prix doux et un goût neutre. J'ai également fabriqué le mien avec la recette de la Famille (presque) Zéro Déchet mais le bicarbonate de soude laisse un goût un peu salé que je n'apprécie pas trop. Bref, dans ma longue recherche du dentifrice solide parfait, celui que je préfère reste celui de pachamamai, le crystal, et sa boîte rechargeable bien pratique. Seul bémol, c'est aussi celui qui coûte le plus cher !

L'oriculi, ou "cure-oreille" : flop...

Bon, autant être honnête, j'ai acheté un oriculi chez Lamazuna au tout début de ma démarche pour remplacer les cotons tiges et... Je ne m'en sers jamais ! Quand j'ai besoin, je tire-bouchonne un coin de ma serviette en sortant de la douche, et le tour est joué ! Donc le mot est rigolo à placer dans une conversation, mais pour le moment, c'est plutôt un "gadget" de mon point de vue...

Les mouchoirs en tissu : plutôt top

Là, c'est clairement une autre "bonne surprise" car j'étais quand même super super réticente vis-à-vis des mouchoirs en tissu. J'ai commencé par m'acheter de petits mouchoirs chez Lamazuna. Je les trouve clairement chers, mais très beaux, et leur petite taille est vraiment parfaite. J'ai ensuite fait la tournée des placards de la famille pour m'en faire une collection pour pas un sou. Ma grande découverte, c'est que les mouchoirs en tissu, ça fait nettement moins mal au nez que les kleenex quand on a un rhume ! En revanche, on ne vas pas se mentir, ça n'est pas l'accessoire de mode le plus glamour qui soit, notamment quand il s'agit de les nettoyer (je les fait tremper avant de les mettre en machine).

Les serviettes hygiéniques, cups et autre culottes menstruelles : Joker

Là, je vais faire très court puisque je n'en utilise pas, difficile donc de vous faire un retour... Je n'ai en effet plus de règles depuis des années. Sinon, je pense que j'aurais testé la cup au départ, mais que je me serais laissée ensuite tenter par les culottes menstruelles, notamment Fempo qui est une toute toute jeune marque française.

Bilan du bilan

S'il y a une chose que je retiens de ce bilan, c'est que j'utilise quand même beaucoup moins de produits qu'avant ! Si je tâtonne encore pour certains produits, j'ai trouvé mon bonheur côté dentifrice, déodorant crème et savons pour le corps, et j'aime bien continuer à découvrir de nouvelles marques Made In France. En voici d'ailleurs deux-trois que j'aimerais bien tester à l'occasion (merci papa Noël) : 

  • le Moly est une marque de Pau qui me fait de l'oeil avec ses savons et ses déodorants crèmes,
  • les Savons de Joya est aussi une jolie marque normande qui m'intéresse (je me suis longtemps "interdit" d'acheter leurs produits pensant qu'ils étaient emballés dans du plastique, mais j'ai récemment appris que c'était un emballage transparent compostable !)
  • les produits de la marque marseillaise et familiale Comme avant dont j'entends le plus grand bien
  • les crèmes de la marque les Happycuriennes qui vient du Sud-Ouest. Je ne m'étais pas trop penchée sur cette marque, même si j'en ai plusieurs fois entendu parler en bien, parce que les tubes étaient en plastique, mais je viens de tomber sur cet article vraiment très complet sur leur blog qui explique leur choix et met vraiment en avant le Zéro Déchet et l'éco-conception. J'aime !
  • et So Champs, autre entreprise normande, a l'air de proposer de beaux produits... 

Si vous les avez essayées, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, et si vous avez des petits chouchous ! Voilà, je crois que j'ai fait un bon tour d'horizon pour ce petit bilan "deux ans de Zéro Déchet dans ma salle de bain, si je pense à autre chose, promis, je vous en fait part ;-)

comments powered by Disqus