Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Le top 5 de mes huiles essentielles préférées

Mes indispensables

Minimalisme
une boîte remplie de flacons d'huiles essentielles
Source : camille se lance

Lorsque j'ai commencé à m'intéresser aux recettes Do It Yourself maison au début de ma démarche Zéro Déchet, j'ai découvert que l'on utilisait souvent des huiles essentielles pour parfumer les produits. On en retrouvait aussi bien dans les produits cosmétiques (crèmes, savons) que dans les produits ménagers (lessive, pastilles WC, etc.). Je n'y connaissais pas grand-chose, mais cela m'intéressait, je me suis alors mise à acheter des TONNES d'huiles essentielles différentes parce que j'avais envie de tout tester.

Huile essentielle de sauge, de romarin, de sarriette, d'eucalyptus, de muscade, de basilic, de cannelle, de girofle, de citron, de pamplemousse, de géranium, de lavande, de menthe... Je me suis vite retrouvée avec plus d'une quarantaine d'huiles différentes !!

Mais au fur et à mesure de leur utilisation, je me suis rendue compte que les huiles essentielles étaient des principes actifs puissants, qu'il ne fallait pas faire n'importe quoi avec, qu'elles n'étaient finalement pas indispensables pour les recettes DIY, que je ne m'en servais souvent qu'une ou deux fois, et que cela coûtait quand même assez cher. Sans compter que cela vient souvent de plantes qui ont été (sur)cultivées à l'autre bout de la planète. Donc gros impact énergétique, carbone, et tout et tout. 

Du coup, se servir à tort et à travers des huiles essentielles, c'est franchement pas terrible. Il faut vraiment les voir pour ce qu'elles sont : des plantes concentrées sous forme d'une huile et utilisées pour leurs propriétés thérapeutiques. Comme l'a dit l'une d'entre vous récemment, les utiliser à autre chose, c'est comme "faire de la limonade avec un Efferalgan".

Vous vous doutez donc bien qu'avec le recul, je me dis que si c'était à refaire, je ne partirais pas comme une furie à vouloir tout acheter, mais je me limiterais à 4-5 huiles essentielles "basiques" grand maximum. Je vous livre donc aujourd'hui le top 5 des huiles essentielles que j'utilise le plus. Et vous allez voir que même dans ce top 5, il y en a que j'emploie finalement assez peu !

1. L'huile essentielle de Tea Tree pour les petits bobos

L'huile essentielle de Tea Tree est l'huile antibactérienne, antiseptique, antifongique et antivirale par excellence. Son gros point fort, c'est qu'elle est très polyvalente. Elle est très bien tolérée par toute la famille (sauf les femmes enceintes de moins de trois mois, les bébés de moins de trois mois et les personnes épileptiques). On peut la mettre sur la peau ou l'ingérer, l'inhaler ou la mettre dans un diffuseur (contrairement à tout un tas d'autres huiles qui ont parfois de grosses contre-indications). Elle est très peu allergène. Bref, elle est au top, surtout pour les personnes qui débutent. De mon côté, je m'en sers en bain de bouche si j'ai un petit aphte, sur les boutons que je peux avoir sur le visage (type acné), pour apaiser les piqûres de moustiques et je l'ai même utilisée une fois sur une mycose au pied probablement choppée à la piscine (voilà, vous savez tout de moi !).

Si vous voulez en savoir plus sur ses propriétés et son utilisation, je vous recommande la fiche très bien faite de la Compagnie des Sens. C'est d'ailleurs valable pour toutes les huiles essentielles que je vais évoquer ici.

2. L'huile essentielle de Menthe Poivrée pour sa fraîcheur, mais pas que

Étant une grande migraineuse, j'ai toujours un flacon de menthe poivrée avec moi pour me rafraîchir les tempes en cas de "départ" de migraine. Bon, pour être honnête, c'est pas miraculeux (du tout du tout), mais ça me fait psychologiquement du bien de l'avoir à portée de main. Je l'utilise aussi en spray mélangée avec de l'eau dans un spray de récup pour me rafraîchir les jours de canicule. Je m'en servais pour son odeur dans les déos maison que je fabriquais (puis j'ai découvert qu'il fallait alterner avec autre chose car il ne faut pas s'en servir plusieurs semaines d'affilée). Je m'en sers aussi très très ponctuellement pour redonner un coup de fraîcheur dans mon lave-vaisselle (deux-trois gouttes grand max tous les 3 mois). Elle est aussi réputée pour vous soulager si vous avez le mal des transports, les jambes lourdes ou pour les lendemains de fête difficiles. 

En revanche, il ne faut pas l'utiliser en continu (elles sont dites "oestrogen-likes" c'est à dire qu'elles peuvent imiter l'action des oestrogènes et avoir une incidence sur le cycle menstruel), et elle n'est pas recommandée pour les femmes enceintes, les bébés et les enfants de moins de 6 ans.

3. L'huile essentielle de Ravintsara pour l'hiver

Comme le Tea Tree, l'huile essentielle de Ravintsara est un must have dans la trousse à pharmacie et elle est assez "simple" à utiliser par rapport à d'autres huiles essentielles car elle est vraiment souple et utilisable par toute la famille (sauf, encore une fois, les femmes enceintes de moins de trois mois, et les bébés de moins de trois mois, et sous réserve pour les personnes épileptiques et asthmatiques). Elle est parfaite pour tous les soucis liés à la sphère ORL (rhume, bronchite, sinusite, etc.). Pour ma part, je l'utilise donc principalement en hiver. Dès que je sens que j'ai le nez qui chatouille, la gorge qui gratte, j'en mets une goutte sur mes poignets ou sur un mouchoir et je respire un grand coup. C'est peut-être psychologique hein, mais j'ai l'impression de tomber moins souvent malade l'hiver depuis que je l'utilise.

4. L'huile essentielle de Palmarosa contre les mauvaises odeurs

J'ai découvert l'huile essentielle de palmarosa lorsque j'ai commencé à fabriquer mes propres déodorants. Cette huile a une odeur fleurie assez proche du géranium. Elle est antibactérienne et "neutralise" donc les bactéries responsables de nos mauvaises odeurs de transpiration. Je l'ai toujours avec moi dans mon sac à main, mais j'avoue que je l'utilise à présent de façon extrêmement ponctuelle. Quand j'ai peur que mon déo me lâche (grosses chaleurs, gros coup de stress), je mets une goutte sous chaque aisselle et c'est reparti ! Mais cela doit arriver... deux fois dans l'année à tout casser ! 

Et ça tombe bien car l'huile essentielle de palmarosa est plus difficile à utiliser : elle est réservée aux adolescents et aux adultes, elle est assez allergène, et complètement déconseillée pour les femmes enceintes (elle serait utérotonique et pourrait déclencher l'accouchement avant terme !).

5. L'huile essentielle de Lavande pour apaiser

L'huile essentielle de Lavande est, tout comme l'huile de Tea Tree ou de Ravintsara, une huile plutôt facile d'utilisation. On peut l'utiliser pure, sur la peau, par voie orale, dans un diffuseur, etc. Elle est bien tolérée par toute la famille. Elle est surtout réputée pour être une huile essentielle calmante, qui aide à trouver le sommeil. Pour ma part, j'en mets de temps en temps une goutte ou deux sur mon oreiller avant d'aller dormir. Bon, je suis du genre à dormir comme un bébé, donc là aussi, cela doit arriver 3-4 fois dans l'année ! Attention à ne pas l'utiliser en trop forte quantité car elle peut avoir l'effet inverse en provoquer des insomnies ! Attention également, je vous parle ici de l'huile essentielle de lavande VRAIE, à distinguer de la lavande ASPIC, qui est elle plutôt dédiée à soulager les brûlures et coups de soleil, et qui est moins facile d'utilisation. 

Où j'achète mes huiles, quelle marque utiliser ?

Mes huiles essentielles viennent de plusieurs endroits :

  • Nature & Découvertes
    • Les plus : la plupart des huiles sont bios, et ils proposent des coffrets et des "synergies" (mélanges d'huiles).
    • Les moins : c'est une boutique généraliste qui ne fait pas que des huiles essentielles. Les prix sont un peu élevés.
  • Aroma-Zone
    • Les plus : ils ont un très large choix, une partie est bio, et les prix sont vraiment attractifs
    • Les moins : c'est bête, mais cette histoire de prix bas et de choix très large, ça ne m'a pas donné une super confiance dans la qualité des huiles.
  • La Compagnie des Sens
    • Les plus : des fiches descriptives assez complètes, des prix plutôt abordables
    • Les moins : j'en vois pas trop 
  • De Saint Hilaire (entreprise basée en Auvergne). 
    • Les plus : toutes leurs huiles sont bios. C'est une entreprise qui produit et distille elle-même ses huiles
    • Les moins : Les prix sont du coup assez élevés

Bref, si je devais en racheter aujourd'hui, j'achèterais probablement des huiles de chez De Saint Hilaire. Elles sont vendues dans le magasin bio près de chez moi (cela évite un colis) et le fait que ce soit bio, français, et qu'ils produisent leurs huiles (ce ne sont pas juste des revendeurs) me donne plutôt confiance. D'autres boutiques sont présentées dans ce billet comparatif si vous souhaitez en savoir un peu plus.

Bon, vous l'aurez compris, je n'ai aucune formation dans le domaine et tout ce que je viens d'écrire viens de ma propre petite expérience et de ce que j'ai pu lire à droite à gauche. Je m'excuse par avance auprès des VRAIS professionnels s'il y a des inexactitudes dans ce que j'ai écrit, mais n'hésitez pas à me laisser un commentaire, je me ferais un plaisir de corriger tout ça ;-)

comments powered by Disqus