Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publicationsS'abonner

Je souhaite être informé(e) de tes prochaines publications :

Cette adresse restera entre nous, je n'en ferai bien entendu aucun usage commercial.

Végé...quoi ?

On s’y perd ma pauv’dame

Alimentation
Illustration du billet Végé...quoi ?
Source : unsplash.com

J'avais préparé à l'avance ce petit billet sur les régimes alimentaires avec l'intention de le poster tranquillement ce soir. Nous sommes maintenant le 15 juillet. Hier il y a -encore- eu un attentat à Nice, qui me ramène douloureusement au Bataclan où j'ai perdu un copain, donc le coeur n'y est pas trop ce soir. J'espère juste que, où que vous soyez, vous allez bien et que nous arriverons, à notre petite mesure, à changer le monde en mieux....

Sans transition, la suite donc... 

Je vous l’expliquais dans ce billet, j’ai toujours oscillé entre des périodes sans viandes, avec un peu de viande, avec beaucoup de viande. En ce moment, je suis dans une période avec très peu de viande. En début d’année, j’ai passé un pacte avec moi-même : je n’en cuisine plus (bon, ok, de temps en temps pour faire plaisir à mon homme) pour des raisons éthiques (trucider un animal, gloups) et environnementales (15 000 litres d’eau pour produire un kilo de viande rouge, vous êtes sérieux là ?). Par ailleurs, je ne suis pas prête à assumer “l’ostracisation” que cela entraîne en société. J’en mange donc occasionnellement quand nous sommes en famille ou chez les amis.

Du coup, moi qui ne suis pas du tout une grande cuisinière, j’ai mis le nez dans les bouquins et les sites de recettes végétariennes.

C’est là que j’ai (re)découvert les diffférentes nuances de “régimes” pour les personnes ne mangeant pas de viande. Accrochez-vous :

Le régime principal est bien sûr le régime omnivore, qu’il ne faut pas oublier sous prétexte que c’est notre régime “de base”

Nous avons ensuite les végétariens. Mais à l’intérieur du végétarisme, on distingue plusieurs courants:

  • l’ovo-lacto-végétarien : il ne mange pas de viande, en revanche, il mange des produits laitiers, œufs et éventuellement poissons (“régime” le plus répandu)
  • le lacto-végétarien, ne mange pas de viandes, ni poissons, ni oeufs. Mais mange des produits laitiers;
  • l’ovo-végétarien, ne mange pas de viandes, ni poissons, ni produits laitiers. Mais mange des oeufs;
  • le pesco-végétarien ne mange pas de viandes, ni oeufs, ni produits laitiers. Mange du poisson;
  • le pollo-végétarisme, ne mange pas de viandes, ni oeufs, ni produits laitiers ni poissons. Mange du poulet

Nous avons aussi les végétaliens :  ne mangent aucun aliment d’origine animale (viande, poisson, lait, produits laitiers, etc.), ou issus de "l'exploitation" animale. Cela inclut par exemple le miel.

A ne pas confondre avec le véganisme qui est “un mode de vie consistant à ne consommer aucun produit ou service issu des animaux ou de leur exploitation”. Cela est donc bien plus large que l’alimentation car les végans, en plus d’être évidemment végétaliens, n’utilisent pas de vêtements faits en cuir, soie, laine, ni les cosmétiques testés sur les animaux par exemple.

On a également les crudivores, qui mangent exclusivement des aliments crus, les locavores, qui ont fait le choix de ne consommer que des aliments provenant d’un rayon de 100 à 250 km autour de chez eux.

Et dans tout ça, nous avons les flexitariens, qui sont des personnes à tendance végétarienne, mais qui mangent de la viande ou du poisson de temps en temps. Tadaaaaa, c’est moi ça :-)

Sans oublier le mouvement Slow Food, mouvement international fondé en Italie en réaction à l'émergence du mode de consommation de type restauration rapide qui a pour principal objectif de sensibiliser les citoyens à l'écogastronomie et à l'alterconsommation.

Ah, et pis les paléos qui ont une alimentation calquée sur celle de nos ancêtres car elle serai la mieux adaptée à nos besoins physiologiques.

En je suis sûre que j'en oublie... Bref, il y a de tout pour faire un (beau) monde ! 

comments powered by Disqus

@CamilleSeLance Instagram